L'AIGLE ROYAL

 

Nom latin: Aquilo chrysaetos L.
Ordre: rapaces diurnes
Famille: occipitridés
Durée de vie: 25 ans
Habitat: versants montagneux dénudés
Altitude: 700 à 2200 m
Poids moyen: 3 à 6,5 kg
Période des amours: mars-avril
Naissances: 1 à 2 en avril-mai
Taille: 2 à 2,20 m d'envergure

 

Le second en taille après le gypaète avec pas moins de 2,50 m d'envergure et un poids de 3 à 6,5 kg seulement; la femelle étant plus grande et plus lourde que le mâle.

Le territoire d'un couple d'aigles royaux peut avoir une superficie de 120 à 170 km2. Son domaine dépend des capacités nutritives qu'il peut offrir ainsi que de la qualité du territoire de nidification.

La recherche des aires pour nicher et leurs restaurations , constituent un prélude au vol nuptial. Parmi les nombreuses aires visitées d'un couple (2 à 11), un seul nid sera restauré ou construit de toutes pièces, ceci, est un grand travail sachant que le nid  atteint un diamètre de 2 m.

Il peut se reproduire dés la troisième année. Les accouplements ont lieu en février, la ponte d'un ou deux oeufs à la mi-mars, les naissances début mai, trois mois au nid et l'aiglon au duvet "blanc sale" a atteint la taille adulte prêt à s'envoler. Il ne lui reste plus qu'à apprendre l'art de la chasse puis à trouver un territoire et une compagne.

Des taches claires sous les ailes, appelées cocardes, trahissent la jeunesse de l'animal. Ce n'est que dans la cinquième année et après plusieurs mues successives qu'il aura son plumage définitif d'adulte.

La marmotte constitue sa nourriture principale pendant la bonne saison, mais en hiver il est contraint à jeûner durant de longues périodes et à errer le long des pieds de versants à la recherche de cadavres d'isards qui ne se sont pas faits ensevelir par la neige.

 

Page d'accueil LES PYRÉNÉES