L'EUPROCTE DES PYRÉNÉES

 

Nom latin: Euproctus asper
Ordre: urodèles
Famille: salamandridées
Durée de vie: 7 ans en captivité
Habitat: lacs, mares, rivières et torrents
Altitude: 250 à 3000 m
Poids moyen: 10 g
Période des amours: fonte des neiges, printemps
Naissances: en été
Taille: 11 à 16 cm de long

 

 

Il est possible de rencontrer dans des lacs ou des rivières à l'eau froide et limpide, ce proche parent de la salamandre à la peau rugueuse dont la coloration dorsale est brune rehaussée d'une ligne vertébrale jaune et avec une partie ventrale de couleur rouge-orangé .

Cet amphibien évolue dès la tombée de la nuit pour se nourrir de vers de terre, de larves d'insectes aquatiques et de crustacés. Le restant de la journée il la passe caché sous les pierres.

A l'époque des amours, les mâles paradent en tournant autour des femelles et en se trémoussant près d'elles. Après l'accouplement qui a lieu dans l'eau, la femelle fixe et abandonne ses gros oeufs de 3 à 5 mm sur la face inférieure des pierres qui sont situées dans un léger courant où les larves éclosent après environ un mois.
Par la suite, elles se métamorphosent au bout d'un an (deux étés et un hiver) à 1000 m d'altitude ou deux ans (trois étés et deux hivers) à 2500 m.

Durant la mauvaise saison, les larves hibernent dans l'eau contrairement aux adultes qui s'enfouissent dans la terre.

L'introduction des truites et autres poissons carnassiers dans les lacs ou étangs sont la cause de la disparition des euproctes.

 

Page d'accueil LES PYRÉNÉES