L'ACONIT NAPEL

 

Nom latin: Aconitum napellus
Famille: renonculacées
Floraison: juillet à septembre
Habitat: pelouses et lisières humides et riches
Altitude: 1700 à 2500 m
Taille: plante 50 à 150 cm de haut

 

 

L'aconit napel est très répandue en montagne et il ne manque pas de noms populaires pour la désigner: napel bleu, capuchon des moines, casque de Jupiter ou encore char de Vénus.
Cette plante vivace de grande taille (de 50 cm à 1 m 50 de hauteur) affectionne plus particulièrement les pâturages ou les lisières à sols  humides et riches en matière organique.

La partie souterraine est constituée d'une racine ressemblant à celle du navet (le nom de l'aconit napel est dérivé du nom latin du navet: napus). Dès l'été, de la première année de végétation, cette racine produit une racine fille à laquelle elle reste  jumelée jusqu'à épuisement de ses réserves.

La tige porte de nombreuses feuilles palmées, découpées en 5 à 7 lobes étroits en forme de lanières lancéolées ou linéaires et dentés. La face supérieure des feuilles est d'un vert sombre et la face opposée est plus claire.

Les fleurs à sépales en grappe simple sont bleues à violettes. La pièce supérieure est incurvée en forme de casque et est prolongée par une longue pointe à la base.
Les bourdons qui fécondent la fleur, ayant du mal à atteindre le nectar qui est enfermé, percent de leurs mandibules le "casque".

L'aconit napel est tellement toxique que le miel des abeilles qui l'ont butiné est nocif. Toute la plante distille un poison violent qui provoque à partir d'un certain seuil d'ingestion la paralysie, le coma et l'arrêt du cœur.

 

Page d'accueil LES PYRÉNÉES